Browsing Category: Brèves

Les dernières nouvelles…

Ciné-Mando-Solo

Patrick Vaillant propose son Ciné-Mando-Solo, formule minimaliste du ciné-concert, en même temps que déclinaison inattendue de son solo.
C’est un programme de courts-métrages muets, accompagnés, interpellés, servis par la mandoline électrique.

Le déroulement est un panaché de ciné-concert et de concert.
Il comporte essentiellement du ciné-concert, c’est à dire de la musique improvisée sur des films projetés. La part de concert, c’est à dire de musique seule, vient s’intercaler en prélude, en intermèdes, et s’assortit parfois de racontage, ou de lecture.
A la fin, l’échange avec l’assistance est prévu.

La durée de la prestation se module en fonction de la demande et de la situation. Elle va de l’intervention-éclair (3′) au concert complet (60′).
De même pour le contenu, Patrick Vaillant adapte ses choix et puise aussi bien dans les documentaires que chez les grands maîtres du début XXème siècle (Emile Cohl, Charley Bowers, Segundo de Chomon, Georges Méliès, Lotte Reiniger…)

Délibérément minimale et légère, cette formule est adaptable à tous les petits lieux, publics ou chez l’habitant. Elle s’adresse à des audiences de 1 à 30 personnes, petits et grands. Techniquement, la formule ne nécessite qu’une surface où projeter, une alimentation électrique, et la capacité à une obscurité relative.
Le programme peut être donné en plusieurs séances successives.

 

 

REPERTOIRE :
(films des années 10 et 20)
Emile COHL :
La musicomanie (4’45)
Les exploits de Feu-follet (3’30)
Songe du garçon de café (5’20)
Fantasmagorie (1’50)

Segundo de CHOMON :
La symphonie bizarre (3’10)

Georges MELIES :
Le cakewalk infernal (5’15)

Charley BOWERS :
Le club des menteurs (21′)
Le roi du charleston (10′)

Documentaire (Archives des Alpes-Maritimes)
In the perfume land (7’50)

Lotte REINIGER :
Les Aventures du Prince Ahmed de Lotte Reiniger (extraits)

Et du son ?

Le nouvel album de Melonious Quartet est disponible !

« Là où musique savante et musique populaire s’articulent, la mandoline est chez elle. C’est là que se place Melonious Quartet, et tout particulièrement dans Chanson & danse.
Le quatuor de mandoline va à la rencontre de Francis Poulenc, Darius Milhaud, Hector Berlioz, Erik Satie, Igor Stravinsky, Henri Sauguet et Federico Mompou. Des compositeurs qui ont en commun, outre le langage tonal, une inclination à l’expression populaire. Celle-ci se manifeste par l’emprunt au folklore, la quête de l’exotique; par le recours aux mauvais genres, la recherche du primitif ou le parti pris de simplicité.
Une immédiate adhésion à ces musiques a poussé Melonious Quartet à transcrire pour quatuor de mandoline ces pièces brèves et ces extraits. Il y joint quelques compositions originales, dans l’esprit d’un album traversé par les deux formes les plus familières de la musique populaire  : la chanson et la danse. D’où son nom, tiré du dernier titre canço i dansa. »

L’album est disponible en vente physique et en téléchargement sur www.1d-paca.com

Semaine de la Mandoline en Corse

Cliquez pour agrandir !
Un an après la semaine de la mandoline à Marseille, c’est tout naturellement que la Corse accueille l’événement en ce mois de Novembre 2012. Le virtuose de Serra di Scopamena, à qui nous rendons hommage, Jean Baptiste Rocca-Serra, affirmait que la mandoline était l’instrument le plus populaire de l’île, encore plus que la guitare. Redonner les lettres de noblesse à l’instrument, retrouver sa popularité, tel est l’objectif de cette semaine. Stage master class avec Patrick Vaillant, veillées, expositions de photographies anciennes, concerts de mandoline avec les compositions d’Ange Lanzalavi, du Melonious Quartet, de Ricardo Sandoval, réunions et retrouvailles des mandolinistes locaux, cette semaine montrera toute la diversité de cet instrument omniprésent dans l’imaginaire populaire. Le CMT de Corse, le Front de Libération de la Mandoline Mandopolis, le Centru Culturale VOCE, l’association « À Veghja » s’associent dans ce projet pour permettre à tous, le temps d’une semaine, de voyager de la Corse au Venezuela avec une escale à Nice au son des mandolines. Préparez vous au voyage et évadez vous le temps d’une semaine musicalement riche…
Damien Delgrossi, directeur du CMT de Corse
Au programme :
– un masterclass avec Patrick Vaillant du 26 au 28
– une exposition photo durant toute la semaine à Riventosa
– une veillée musicale le jeudi 29 à Riventosa
– un concert d’Ange Lanzalavi, avec Melonious Quartet en première partie, à l’auditorium de l’Université de Corse à Corte le vendredi 30 novembre.
– un concert de Ricardo Sandoval en trio, avec la participation de Melonious Quartet, le samedi 1er décembre à Corte.
– une journée de rencontre autour de la Sérénade au Musée de la Corse à Corte le samedi 1er décembre de 10h à 17h.
Entrée pour les concerts : 12 € / 5 €
La Semaine de la Mandoline est une initiative du CMT de Corse et du Front de Libération de la Mandoline, avec le concours de la collectivité de Corse.
Renseignements : 04 95 46 05 05

Stage de Mandoline avec Patrick Vaillant, à Pigna !

A la Casa Musicale à Pigna (Corse), les 26/27 et 28 novembre 2012.

 

Pré-requis

Le stage s’adresse aux mandolinistes confirmés, quelque soit le style de départ, professionnels ou en voie de l’être, possédant déjà un répertoire, lecteurs et techniquement avancés.

Le stage accepte les musiciens jouant d’un instrument apparenté à la mandoline, accordé en quintes, comme par exemple la mandole alto ou tenor, et le mandoloncelle.

 

Objectif

Se replacer dans une approche moderne de la mandoline, qui synthétise les apports techniques et esthétiques des musiques de tradition orale, des musiques populaires actuelles, des autres plectres notamment méditerranéens. Partant, améliorer ses performances mandolinistiques et étendre son domaine musical, accéder mieux armé à l’improvisation.

 

Contenus

 

Dimensions mélodiques, harmoniques et rythmiques de la mandoline, niveaux de combinaison de ces dimensions, techniquement et musicalement :

 

-importance de la main gauche dans la qualité du son

-exercices d’amélioration du son

-exercices d’articulation main droite/main gauche

-chemins mélodiques et doigtés linéaires

-repères visuels, schémas d’accords

-différenciation et interaction des doigtés mélodiques et harmoniques

-éléments polyphoniques, progressions à 2 voix

-plectre et rythme, étude de coups de plectre

-articulation, fantômisation

-stratégies harpisantes, étude

-géométries du jeu, patterns harmélorythmiques, exemples

 

 

 

 

Improvisation modale, jeu individuel et collectif :

 

-exploration de la variabilité sur un motif

-exemples de cadres ou contraintes

-exemples d’opérations et consignes

-feuille de route modale, exercice

-construction du discours improvisé, performance individuelle

-formes de l’échange en collectif, fonctions

-projet type, duo, quatuor, réalisation

-construction d’arrangement d’ensemble

 

 

Moyens

Le cours progresse par immersion immédiate dans la matière sonore, par la mise en jeu, en situation, et en partage collectif.

On utilise des supports écrits : partitions, plans, schémas disponibles en photocopies individuelles, et tableau de classe type paperboard.

Le maître expose tous les éléments nécessaires instrument à la main.

La prise de note est conseillée, l’enregistrement différé en fin de stage.

L’écoute de sources enregistrées n’est pas exclue.

Les études, exercices et pièces travaillées convergent tous vers des réalisations individuelles et collectives, et des performances  en situation, notamment en fin de stage.

 

Envergure

Le stage est ouvert à un minimum de 3 stagiaires et un maximum de 10.

Il est réparti en tranches de travail de 2h30 chacune (1 par demi-journée)